Search

Menu de navigation

Je la laisse jouer Le temple des erreurs, rencontres grandes femmes, des illusions, des tensions, le meurtre enfoui, le fin fond des choses Moi pourtant si client Trois jours, huit jours Les trucs qui me menacent Depuis tout ce temps



Femmes Depuis le temps Pas ouvertement en tout cas Mots couverts, brumes, nuages, allusions Depuis tout ce temps Mais non, rien, presque rien Rien, ou presque rien, sur la cause Le monde appartient aux femmes.

Lecteur, accroche-toi, ce livre est abrupt. Le temple des erreurs, des illusions, des tensions, le meurtre enfoui, le fin fond des choses Je vais tenter de raconter comment et pourquoi. Le mot est faible. Qui je suis vraiment? Philosophe dans la chambre noire Vous verrez, vous verrez Vous ne savez pas exactement.

Et vous ne savez pas non plus pourquoi. Pour la biographie, ne dis rien aux emmerdeurs. Ou ce que tu voudras. Avec quelques douceurs en passant Kate arrive, avec son chapeau fantaisie cow-boy.

Elle se prend maintenant pour une amazone. Sans fin donner le change, mentir. Ou quelque chose dans ce genre. La ritournelle a repris. Chaque moment compte, toute situation doit servir. Elles sont vraiment folles.

Mais non, elle est ailleurs, immobile, somnambulique. Et je sais tout de suite que je dois penser, ou faire exactement le contraire. Un certain nombre de choses Mais il faudrait du temps Elles finissent toujours par proposer un voyage Trois jours, huit jours On se dirait tout, vraiment tout Le placenta en commun Les trucs qui me menacent Moi pourtant si client Elle va se rendre compte Mais non, une femme ne se rend jamais compte, par principe On ne sait pas vraiment La rumeur Racine en fureur Je sors presque en courant Elle est nue sous sa robe noire, on y va tout de suite Province, province, surveillance insidieuse, partout Une sorte de frein ambiant, de dissuasion psychique La magie, le style ironique geisha an Et puis quelques couples Pas la moindre faute Aux affaires ou faisant le beau Elle est nue, maintenant, avec ses souliers Voir si je tiens le coup, et comment En taxi, la nuit, dans Park Avenue Mots comme des chocs Une histoire de vampire, le toboggan de la mort Je la laisse jouer Avec des catastrophes immobiles!

Le monde antimonde dans lequel on est maintenant Je la laisse passer Elle me mange tout Elle secoue de part en part la substance Comme si elle se nourrissait direct cogito Elle me le murmure: Elle a un petit mmmm mmmm gentil Je trouve la porte dans le noir



reviewmelnm.cf: Site coquin et adulte de femmes rondes, de grosses, de BBW et femmes aux formes genereuses et pulpeuses. L'homosexualite est souvent improprement confondue avec la bisexualite: il s'agit alors d'occultation de la bisexualite lorsque l'on presuppose qu'une personne ayant des relations amoureuses ou sentimentales avec une personne de meme sexe est necessairement homosexuelle, par exemple.. La bisexualite est statistiquement bien .

Total 1 comments.
#1 20.08.2018 04:57 Airelontrading:
I forgot where I already saw such an article!